ramener le sacré

Izzy Zephier ou Black spotted horse est indiens Lakota, descendant des Black Elk et chef des Iron wings dans le Dakota.
Avec sa femme Janet Larsen Zephier, ils mobilisent ceux qui sont prêts à écouter son message à travers le monde afin de collecter de l’argent et racheter des terres que Izzy considère comme sacrées autour des sacred black hills. Son projet : Bringing the sacred back

Cet endroit des États-Unis de plus de 1000 km2 est aussi bien la propriété du gouvernement pour l’exploitation de l’or et de l’uranium que son sol recèle, que de propriétaires terriens. Bien évidemment, ces terres, qui autrefois, appartenaient aux indiens; leur ont été volées après qu’un génocide eut lieu dans leur corps et leurs esprit avec la tentative d’éradiquer leurs cultures et leurs secrets qui, malgré tout, ont su être préservés par quelques uns, détenteurs d’une connaissance qui devait être partagée pour les générations futures et le devenir de l’humanité, si tant est que l’homme se sente suffisamment mature pour se reconnecter aux lois de la nature ou lois universelles…

 

« Il y a 140 ans, les Black Hills ont été volés au Lakota. Les Amérindiens utilisent cette Terre sacrée pour des cérémonies depuis des milliers d’années. Ce projet est la concrétisation de la vision de Crazy Horse dans le but de restituer certaines terres des Black Hills à la direction des Amérindiens. Les terres reviennent à un usage traditionnel et culturel après 7 générations!

La collecte de fonds est essentielle pour «récupérer» des terres.En 2018, cette initiative prévoit d’acheter un terrain de plus de 1 000 acres près de la montagne sacrée Bear Butte, lieu de quête de vision, hanbleciya. »

« Le but ultime de notre projet, Bringing The Sacred Back, consiste à unir l’humanité à travers le processus d’unification de toutes les cérémonies autochtones. De l‘être autochtone du Canada jusqu’à ceux de la pointe de l’Amérique du Sud. Apporter les enseignements traditionnels des lois naturelles de l’univers. Ce sont les principaux enseignements que l’humanité a laissés derrière elle. À travers ce processus, nous espérons apporter des changements, nous espérons apporter de l’amour, nous espérons apporter de la compréhension, nous espérons apporter du respect entre toutes les nations. Un grand nombre d’anciens de tous les peuples autochtones possèdent les connaissances que le monde recherche aujourd’hui. Ils ont préservé tous les anciens enseignements et ont évité de les perdre ou d’être détruits sous la persécution d’autres nations. Aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir enfin rassembler cet effort dans un lieu, les Black Hills sacrées, au «cœur de tout ce qui existe». Nous disons merci à tous les amis de cœur, à tous ceux qui veulent aider  afin que cette vision devienne réelle. Toujours amoureux et priant, nous disons pidamaya, merci.

– Cheval noir tacheté

 

NOS BUTS

Cette terre sera utilisée à des fins traditionnelles, culturelles et éducatives, sur la base des connaissances ancestrales du peuple Lakota, ouvertes à tous.

1.) Ramener le sacré dans les Black Hills, Paha Sapa Inc.

bringingthesacredback.org

2.) Récupération des terres ancestrales:
Un exemple d’affiche sur la manière dont le terrain sera utilisé pour un usage culturel, traditionnel des Lakota. Cet exemple montre uniquement la zone de camping et de cérémonie. Il y aura des zones sur le terrain pour que la Société du sacred horse ramène ses chevaux dans les Black Hills et travaille avec les jeunes pour transmettre le savoir Lakota des sacred horses.


Proposition d’aménagement et d’utilisation des terres

Achat d’au moins 100 tee pees.
Re-planter les plantes traditionnelles de nourriture et de médecine
Achetez des semences traditionnelles pour restaurer les plantes Lakota.
Clôture, eau, stockage et étable pour les sociétés du sacred horse.
Équipements et matériel de couture pour des cours de tissage et d’habillement.
Matériel de tir à l’arc et de chasse pour l’enseignement de la chasse traditionnelle.

Les équipements

Un bâtiment pour le stockage des tee pees et des fournitures.
Aires de cuisson extérieures et intérieures.
Un bâtiment pour les sessions éducatives, les réunions et l’apprentissage de l’artisanat traditionnel pour adultes et jeunes.
Le développement comprend les routes, l’eau et les toilettes, ainsi que d’autres éléments d’utilisation et d’entretien du sol.
Pâturage pour les chevaux et champs de foin pour les chevaux.
Utilisation durable des sols : développer les énergies solaire, éolienne et alternatives.
Yourtes pour les événements de camping par temps froid.

Financement pour l’achat et l’aménagement de terrains

À la recherche de 10 millions de dollars pour l’achat de terrains, le développement et les activités éducatives traditionnelles.
La taille estimée des terres est d’environ 1 000 acres.
Requiert une grande surface avec un sol de qualité, beaucoup d’eau, un terrain plat et dans un cadre naturel. Doit être loin d’autres zones de développement.
Coût des terres estimé entre 5 et 9 millions de dollars, afin de trouver le terrain exceptionnel. Utilisera les listes du marché immobilier ou localisera le propriétaire privé disposé à vendre. Les terres seront placées dans une fiducie foncière permanente à l’usage et à la gestion du peuple Lakota.

 

De même que l’association Française Tchendukua sous le parrainage de Pierre Richard, Edgar Morin et Jean-Marie Pelt viennent en aide aux Indiens Kogis pour que ces derniers puissent racheter leur terres en Colombie, nous vous proposons de soutenir ce projet d’Izzy Zephier pour que les peuples d’Amérique  puissent se réapproprier ces terres et transmettre à ceux qui le souhaiterons comment suivre les grands principes universels.

Un grand merci pour la mise en contact, l’aide à la traduction et l’accueil, que Dominique Errard a effectué, ce qui a permis ce rendez-vous possible.

 

Par Laurent Fendt

 

3 COMMENTAIRES
  • serge marchon / 9 novembre 2018

    Merci !
    Je suis en gratitude et en empathie avec ce peuple premier et le Chef Izzy qui nous montre avec une telle dignité et une telle force, le chemin de notre coeur, « the only way » vers la redemption de notre humanité.

    Très proche est le jour où nous danserons la grande farandole humaine avec une Gaïa réjouie de notre réveil.

    Serge (de la Suisse)

  • franck lanclume / 9 novembre 2018

    Bonjour,
    je souhaite soutenir le Project et participer pour atteindre les 10 millions de dollards
    j’économise depuis plusieurs années et j’ai la de 5000e que je veux donner.
    initialement prévue pour aider un orphelina pour les enfants orphelins.
    aidez nous, je sais que vous allez tous nous liberer une fois installé sur vos terre, amen.

  • corinne Tardieu / 9 novembre 2018

    Quel émotion….j’ai même vu les yeux de Laurent s’embuer…merci , encore, Laurent de la qualité de tes interviews .Je vais de ce pas visiter le site , transmettre et aider puisque c’est un peuple de cœur…..

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

X