Annick de Souzenelle

Annick de Souzenelle est une grande Dame de 98 ans aujourd’hui. Autant dire qu’elle a eu une vie très riche d’expériences.
Elle fût d’abord infirmière anesthésiste puis psychothérapeute.

Catholique, elle devient orthodoxe et étudie la théologie et l’Hébreu pour se tourner vers l’étude de la Kabbale.
En 2016, elle fonde l’association ARIGAH qui assure la gestion et la promotion de  l’Institut d’Anthropologie Spirituelle.

Elle est aussi l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages.

Le site de l’association ARIGAH
La page facebook des amis d’Annick de Souzenelle
Son email : arigah.contact@gmail.com

Remarque : Vous me pardonnerez de l’instabilité de l’image durant cette interview et des problèmes de sons survenus aussi.
Et oui !!! Il m’est arrivé à de rares moments d’avoir soit un problème de caméra, soit un problème de son. Hors, ici, c’est les deux que j’ai eu coup sur coup sans explications rationnelles. C’est ainsi ! Même si je suis déçu de ne pas vous offrir le meilleur au travers de la forme dans cet entretien, il faut aussi savoir accepter ce que la Vie nous envoie.
Retenez l’essence de son message. Cela sera, j’en suis sûr, source de grande joie pour vous tous.

 

Par Laurent Fendt

6 COMMENTAIRES
  • jérôme / 27 juillet 2020

    Tout dans cet échange passe par l’essence distillé avec subtilité . Encore un beau moment sur Hym Média

  • Henry / 29 juillet 2020

    Merci, Laurent. J’apprécie fort votre écoute et les rebonds que vous offrez et permettez (je ne parla pas bien súr de vos sursauts de caméra, vu que la forme n’est ici que secondaire, l’Essence, que tu dé-voiles dans cet entreDeuX, est … l’Essentiel.

  • MYRIAM MELET / 2 août 2020

    Gratitude infinie d’avoir pu nous transmettre cet Interview Laurent… Gratitude infinie à Cette Grande Dame et très belle Ame…
    pour ce qu’elle a pu transmettre durant son parcours de Vie et Sa Sagesse… et Sincèrement , en toute humilité, je m’incline devant cette Grande Dame… la fin de l’Interview est vraiment géniale!
    Belle continuation à Vous !
    Myriam

  • frering sabine / 6 août 2020

    Je suis extrêmement déçue par cet entretien qui ne laisse pas à cette grande dame érudite de transmettre quelque chose d’intéressant. Vos questions montrent vraiment que vous l’interviewez sans la connaître et sans avoir jamais rien lu d’elle. Désolée mais là, je ne pouvais pas me taire. Savoir ce que mange Annick de Souzeznelle n’a vraiment aucun intérêt par rapport aux connaissances qu’elle seule peut transmettre. Comme votre caméra, vous étiez à côté de la plaque. Dommage, vraiment !

  • Lag / 14 août 2020

    interview LAMENTABLE, j’ai honte pour vous…changez de métier c’est désinvolte, irrespectueux….creux,

  • ROSE / 29 août 2020

    Découverte de l’interview, qu »il faut écouté avec une subtilité, du coeur, qui aborde un autre aspect du parcours de Annick de Souzenelle, qui nous replace dans sa juste valeur, le SOI ou la verticalité de Soi Merci j’ai apprécié ROSE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.