Fenêtre sur… autonomie et résilience

Les universités populaires 2021
Bonjour à tous,
Nous vous invitons à participer à l’évènement de cette fin d’année 2021 d’Éducation Populaire, du lundi 29 Novembre au Dimanche 5 décembre, pour une semaine intense en direct pour le peuple et par le peuple avec la thématique de « LA Résistance« .

• Chaque jour de la semaine, nous recevrons des invités réputés dans leur domaine tel que la politique, la santé, la justice et les alternatives citoyennes, pour partager, discuter et débattre autours de tables rondes et d’interviews retransmises en direct et accessible en replay.

Pour suivre tous les évènements de cette semaine exceptionnelle, en direct ou en replay, vous pouvez avoir accès à la chaîne Youtube des « Universités Populaires » et même participer via le serveur DISCORD des « Universités Populaires » et intervenir en direct en posant vos questions.

 

• Sept animateurs du web seront présents pour orienter les émissions où vous pourrez intervenir en temps réel !

Animateurs :
Hym.Média
https://youtube.com/c/HYMMEDIA
Akina
https://www.youtube.com/channel/UCw63WvPL3ZUmIY3v48tuGgA
Liberty Records
https://www.youtube.com/channel/UCmolVMp5Erx1PPepiEcmnXA
Péneloppe Poétesse
https://www.youtube.com/channel/UCexxGnoXItWg1e51TbpRpcg
Daï-mon
https://youtube.com/c/DaimonHainomax
Zioclo
https://www.youtube.com/channel/UC4bdl8K6B5Rt2dmKuvnhClg

 

HYM.MEDIA abordera les thèmes de la résilience et de l’autonomie pour le collectif comme pour nos individualités avec :

 

Paul Fournier : Auteur de « La levée du deuil » aux éditions Aluna (sortie début 2022), animateur des Mondes d’Après, journaliste indépendant, coordinateur et modérateur sur le réseau sociale Zonefr, acteur de l’économie sociale et solidaire, notamment avec « Les citrons givrés » (groupement d’achat en Vendée), porte parole et représentant des Amérindiens en France.
Alexandre Boisson : Ancien garde du corps des présidents Chirac et Sarkosy, co-créateur de SOS maires, acteur et portes paroles au sein des brigades DICRIM (Documents d’Information Communaux sur les Risques Majeurs) et créateur d’Existence B pour une expérience originale d’éco-régénération. Il participe aussi à l’Université francophone de l’autonomie alimentaire.
Annie, créatrice des Cantons solidaires Autonomes qui interviendra avec Malik (Leur DISCORD est ICI)
Ivan Maltcheff, auteur des « Nouveaux collectifs citoyens« , (Ed. Yves Michel), impliqué depuis 30 ans dans des rôles différents – DRH, conseil, coach – en entreprise, autour de la dynamique de groupes humains qui veulent construire un projet et mobiliser ensemble leurs énergies. Il est intervenu au sein de différentes plateformes ou associations citoyennes : les Dialogues en Humanité, le collectif pour une transition citoyenne, le printemps de l’éducation, les Colibris, l’archipel citoyen Osons les jours heureux, Coop-cité, Forum 104…
Il a créé en 2020 avec Laurence Baranski le programme « Réussir le passage » pour accompagner les acteurs de la société en chemin de transformation, dont voici la chaîne Youtube et le mail d’Ivan : ivan.maltcheff@gmail.com
Il participera prochainement aux premières « Rencontres Conscience et Citoyenneté » qui auront lieu en Virtuel et en présence (L’Agora, Paris) à Paris le 11 décembre de 9h30 à 18h.
Voici l’article qu’il a publié récemment sur le site de l’agence de presse internationale Pressenza intitulé « 
Systèmes de croyances et récits de temps de crise : un dialogue impossible ? » qui nous éclaire sur ce que nous traversons intérieurement. 

 

 

Quelques minutes avant l’émission, si vous ne visualisez pas la vidéo ci-dessous, venez sur cette page d’évènement et posez vos questions à droite.

A très bientôt

 

 

Par Laurent Fendt

 

Propos de Krishnamurti :  » Pour instaurer la paix dans le monde, pour mettre fin à toutes les guerres, il faut une révolution dans l’individu, en vous et moi. Une révolution économique sans cette révolution intérieure n’aurait pas de sens, car la faim est la conséquence d’une perturbation économique causée par nos états psychologiques, l’avidité, l’envie, la volonté de nuire, le sens possessif. Pour mettre un terme aux tourments de la faim et des guerres il faut une révolution psychologique et peu d’entre nous acceptent de voir ce fait en face. Nous discuterons de paix, de plans, nous créerons de nouvelles ligues, des Nations Unies indéfiniment, mais nous n’instaurerons pas la paix, parce que nous ne renoncerons pas à nos situations, à notre autorité, à notre argent, à nos possessions, à nos vies stupides. Compter sur les autres est totalement futile ; les autres ne peuvent pas nous apporter la paix. Aucun chef politique ne nous donnera la paix, aucun gouvernement, aucune armée, aucun pays. Ce qui nous apportera la paix ce sera une transformation intérieure qui nous conduira à une action extérieure. Cette transformation intérieure n’est pas un isolement, un recul devant l’action. Au contraire, il ne peut y avoir d’action effective que lorsque la pensée est claire, et il n’y a pas de pensée claire sans connaissance de soi. Sans connaissance de soi, il n’y a pas de paix. »  

 

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fenêtre sur... autonomie et résilience