1 COMMENTAIRE
  • Sylvie de Berg / 13 février 2018

    Merci de cet lecture ! Il est si important de vivre la vie dans sa totalité, c’est à dire rencontrer ET être rencontré.
    Farid Ud Din Attar, maître parfumeur soufi, invitait ses visiteurs dans son jardin avec ces mots : « J’aimerais que mes roses vous voient ».
    âmitié

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X