La source noire – Révélations aux portes de la mort

 » Longtemps, lorsqu’un homme mourait, ses proches étaient heureux de pouvoir dire :  » Soyez tranquille, il a eu le temps de se préparer.  » Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire, on se rassure :  » Consolez-vous, il ne s’est rendu compte de rien.  »

De la mort, nous avons tout oublié, tout ce que notre culture avait érigé en sagesse. Même la science est devenue ignorante. Tellement que des savants tirent la sonnette d’alarme : il faut, disent-ils, réhabiliter l’agonie, écouter les mourants, étudier ce passage aussi capital que la naissance.

Psychiatres, cardiologues, chirurgiens, biologistes et physiciens, dans les laboratoires les plus sophistiqués des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France (récemment), mais encore en Inde et partout dans le monde, analysent, sondent, interrogent la mort, ou du moins ceux qui ont frôlé la mort, collectionnent leurs récits, examinent leurs témoignages, confrontent leurs expériences… Et l’on découvre que la mort cacherait une clarté à l’éblouissante beauté, pleine de vie, pourrait-on dire. La source noire. Aux portes de la mort, c’est une nouvelle approche de la vie, de la connaissance, de la mémoire…  » Source

Pour vous procurer le livre.

 

Par Laurent Fendt

 

 

 

2 COMMENTAIRES
  • Poulard-Lechevestrier / 21 septembre 2020

    Bonjour Laurent,

    C’est vous (HymMedia) qui bénéficierez du don si nous passons par le lien en bas de page ? Je suis un peu perdue avec tout ces liens. Sur Tipeee, je n’ai pas souhaité le faire parcequ’on exige un numéro de CB unique, c’est à dire qu’on ne nous laisse pas la liberté d’utiliser les modes sécurisés auxquels nous sommes habitués. J’ai donc abandonné… Mais ici, je vois une opportunité de pouvoir agir comme je le souhaitais. Vous pouvez m’éclairer un peu sur le sujet ?
    Merci d’avance !
    Avec ma sympathie.

    Florence.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.