Eric Sadin

Eric Sadin est philosophe, essayiste, conférencier. 7 livres sur les dérives potentielles liées aux nouvelles technologies et le tout numérique, dont le dernier en date, « L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle : Anatomie d’un antihumanisme radical« .

Dans cette conférence d’une vingtaine de minutes, Eric Sadin met en perspective la responsabilité qu’ont les ingénieurs à créer des systèmes numériques qui captent, analysent les comportements humains avec l’aide d’une intelligence artificiel de plus en plus performante, au risque de schématiser le vivant où l’Être humain ne serait plus que l’ombre de lui-même, estampillé comme robot de chair.

Et si demain, l’homme était conscient qu’il peut se brûler les ailes ?

Pour complément d’information, voici l’excellente interview d’Eric Sadin par Thinkerview :

 

Par Laurent Fendt

 

3 COMMENTAIRES
  • BERGER Jacques / 13 décembre 2018

    Tout à fait d’accord avec Eric Sadin pour son livre sur » l’intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle », mais ce livre est difficile à lire et au fur à mesure que l’on avance on a du mal à se souvenir des pages précédentes. Un dictionnaire à portée de main n’est pas inutile.

    En clair j’aurais aimé une version plus facile à lire et plus accessible à un public non spécialisé!!!! Dommage car l’impact d’un tel livre qui soulève le problème de notre asservissement à venir aurait mérité une diffusion beaucoup plus large. Je crains que celle ci reste assez limitée et son impact restreint.

  • Line / 9 avril 2019

    excellente entrevue.
    j’ai été très intéressée par la capacité d’analyse de M. Sadin, j’ai du coup été creuser les sillons qu’il a tracés au travers d’autres conférences. je trouve que son intelligence est complète, mentale et émotionnelle, et son savoir pétrit par l’expérience.
    j’apprécie particulièrement sa posture quand il tend à ramener du collectif là où la société fixe de l’individualisme.
    je n’ai pas lu le livre de M. Sadin, la transmission orale pour ce sujet qui me touche de très loin m’a suffisamment nourrie. mais j’ai découvert un grand personnage !!
    et comme souvent M. Fendt amène des questions pertinentes qui permettent aux invités de se révéler, un grand merci pour la qualité de ce travail

  • Barron Joëlle / 1 novembre 2019

    Les gens simples dont je fais partie ont conscience que le transhumanisme serait un suicide collectif pour le genre humain
    Par ailleurs l’éloquence est une grande qualité intellectuelle, la simplicité est un aspect de la synthèse… une part des deux serait peut-être la sagesse
    JB

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X