Patrick Burensteinas

Un alchimiste raconte

En bref
Nous vous mettons au défi de :
1. ne pas vous émerveiller à l’écoute de cette émission
2. ne pas découvrir Patrick Burensteinas autrement
3. ne pas développer votre entendement sur les différentes expressions de la voie alchimique


En détails
Patrick Burensteinas comme vous ne le connaissiez pas. Dans ce livre « Un alchimiste raconte », Patrick se donne comme jamais.
Que vous soyez ou non un féru d’alchimie, vous ne pourrez être insensibles à la profondeur de ce livre écrit comme un testament.
En dehors des nombreuses clés de compréhension qu’il nous livre de l’alchimie, de nous même et du monde dans lequel nous vivons, cet ouvrage vous emmènera un peu plus près de votre légende personnelle. Les mondes invisibles sont là, juste à côté de vous et le dépouillement de ce que vous pensez être est nécessaire pour les toucher. Laissons passer l’esprit, soyons un peu plus fêlés afin de laisser passer la lumière.

 

Plus d’infos sur Patrick Burensteinas : son site / sa page facebook

Commander le livre : ici

Soutenir HYM.MEDIA par un don mensuel même modeste sur notre page Tipeee.

Interview en 2 parties

– 1ère partie –

– 2ème partie –

Un grand merci à …

Thomas Govaerts : talentueux réalisateur du générique « Quantic Planète »
Nibana pour sa musique « Among Thoughts »

Par Laurent Fendt

En complément, cet extrait du documentaire sur le Comte de Saint Germain :

Complément sur la Trame :

11 COMMENTAIRES
  • PhToulouse / 23 décembre 2017

    Ecoutez bien ce que dit Patrick , ses propos sont passionnants!

  • Tekla Broudic / 25 décembre 2017

    Bonjour et merci beaucoup pour cette interview! Est-ce juste pour moi, je n’ai que la partie 2 qui s’affiche?

  • Lna / 27 décembre 2017

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour cette nouvelle interview de Patrick Burensteinas qui est, comme toujours, aussi passionnant avec un vrai don pour transmettre et partager.
    Très bonnes fêtes de fin d’année et tous mes meilleurs voeux de réussite pour Hym.media.

  • michelcr / 28 décembre 2017

    à un moment donné il fait allusion au hoquet. ( de remonter sa manche jusqu’au coude…) je pense qu’en fait l’action même occupant le mental à ce moment là, fait oublier le hoquet. La conscience se déplace ailleurs.

  • Laurence / 31 décembre 2017

    Merci à vous et à Patrick Burensteinas, j ‘ai vécu un merveilleux moment , merci pour cette belle transmission
    Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année,

    Laurence

  • Alma / 1 janvier 2018

    Excellente causerie à deux bien menée et pleine de choses intéressantes! Très très riche et que l’on peut réécouter encore et encore. C’est un érudit très sympathique! J’aime beaucoup aussi le décors sobre et chaleureux.

    Quelle est l’origine du nom de Mr. Burensteinas (Europe du Nord, Allemagne?)

    Merci de ce que vous faites à Hym Media… Alma

  • Lysiane / 7 janvier 2018

    Des confidences comme jamais entendues encore dans les vidéos de la part de patrick Burensteinas ! Bravo Hym Média !

  • A-L Le Goff / 16 janvier 2018

    Le savoir est un escalier… Le pictogramme archaïque sumérien qui signifie ZU, « savoir » c’est justement une échelle appliquée sur la montagne (un triangle).

  • blabla / 20 janvier 2018

    Je connaissais un personnage peu sympathique qui avait un chien. Il l’a appelé chattham…..
    c’est en écoutant Patrick Burensteinas dans une de ses conférence que je compris ce que ça voulait dire. …..
    Je sais que le propriétaire du chien était franc-mac et qu’il menait la vie dure à sa famille.
    On pourrait me dire que ce n’est pas parce qu’il était franc mac et que son chien avait un nom venu de l’hébreu ancien qu’il faut en conclure que ces types sont tous comme ça ( les pervers narcissiques si à la mode maintenant)…mais je dirais que la quête de savoir se mêle à la quête du pouvoir , de l’orgueil,
    Mr Burensteinas le dit lui-même, l’orgueil et ses tentations…
    Les francs mac, les alchimistes, que cherchent-ils si ce n’est la preuve (en vain ?) que nous ne sommes pas des singes devenus fous devant la compréhension de notre finalité ?

  • A.-D. Meylan / 13 octobre 2018

    Sa théorie sur la pierre philosophale ne tient pas la route.
    Je l’ai entendu dire qu’il avait ingéré la pierre des philosophes après enlèvement des 5 dernières ombres, donc dans son ultime version avant l’explosion…
    Il entretient savamment les flous entre or alchimique ayant la propriété de modifier la couleur de la lumière en rouge et la couleur rouge de la pierre philosophale comme s’ils étaient une seule et même chose… ce qui est impossible vu que l’or se retransforme en lumière après enlèvement du 7ème voile (toujours selon ses dires). On pourrait donc en déduire que la pierre philosophale est le résidu qui subsiste après la disparition de l’or alchimique, une sorte de sel duquel on pourrait encore enlever 5 ombres sans danger…
    … mais il déclare aussi qu’au cours des dernières opérations, la pierre philosophale perd peu à peu sa structure et devient liquide, comme s’il n’y avait pas immanquablement liquéfaction avec la chaleur… il voulait sans doute dire qu’elle restait liquide mais il n’en subsiste pas moins qu’il a ingéré un solide grain de riz un peu rougeâtre et pas un liquide…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

X